top of page
Les photos des 90 ans de la Traction au circuit de Charade

Bien que cette "petite" balade ne soit pas officielle Soupapes et pistons, je vous en communique toutefois les photos et l'ambiance car je vais tenter proposer aux propriétaires de Traction une activité

avant la fin de cette année.

Nous vous proposons de créer un groupe de propriétaires de Tractions au Pays Basque afin de faire des activités et balades ensemble.

Si tu es intéressé ( e) , contacte nous par le logo en bas à droite de cette page en nous le précisant et nous reprendrons contact. Merci.

Voici donc un petit déroulé de ce que furent les 1556 kms de la petite merveilleuse balade.

Le texte est "un petit peu" dans le style journalistique car il servira en partie à un article dans un magazine automobile ancienne. Les photos sont quelque peu en vrac mais plus de 300 sont looongues à trier ...

Mon périple aux 90 ans de La Traction sur le circuit de Charade

Pour les photos voir en bas de page. NE RATEZ PAS les vidéos tout en bas de page

Après divers moments de préparation de ma Traction de 1956 avec laquelle j’ai déjà effectué de très nombreux voyages et kilomètres depuis de longues années, le jour est venu de prendre la route pour le circuit de Charade près de Clermont Ferrand.

Depuis le Pays Basque ceci constitue un trajet assez conséquent, mais je sais que d’autres feront des plus longs parcours, certains sont venus de République Tchèque, de 14 autres pays européens, d’Australie et des USA pour participer à la grande Fête des 90 ans de la mythique Traction. Également Californie, Canada, Australie, Belgique, Portugal, Italie, Hollande et bien d’autres nations furent représentées.

Je suis parti aux premières lueurs de l’aube afin d’éviter les routes trop encombrées en roulant à la fraîche qui est le meilleur moment pour bien profiter des moteurs de cette époque.

Loin de prendre des autoroutes, je choisis de prendre les routes nationales et départementales pour effectuer au mieux ce voyage en profitant des routes longues et plates de la région des Landes, de celles escarpées du Lot en profitant des paysages traversés.

Le moteur, fidèle à son Histoire, ronronne et donne pleine puissance de ses 1911 cm3 et me laisse confiant quant à sa robustesse que je sais apprécier depuis très longtemps.

Au cours de cette grande découverte, je suis invité à faire escale à plus de 400 kilomètres chez un autre amateur à Tulle où je vais passer la nuit et retrouver 4 autres amateurs pour faire la route ensemble jusqu’au lieu de rassemblement.

Nous prenons la route qui ne laisse pas de répits à nos mécaniques avec les côtes abruptes et les faux plats belliqueux.

N’étant pas partis très tôt, nous arrivons alors qu’un grand nombre d’autres amateurs sont arrivés et l’encombrement à l’arrivée est inévitable en mettant les mécaniques en forte température et celle de ma monture n’échappe pas à cet inconvénient.

Arrivés sur l’immense parking, prévu pour plus de 1000 tractions, je commence à croiser des amis et connaissances qu’il est agréable de retrouver et pour certains de faire connaissance.

C’est hallucinant de retrouver autant de véhicules dans ces états de conservation et restauration exceptionnels.

J’ai, pour ma part, prévu de retrouver un ami Belge, connaissance internet, un Ami Italien que je n’ai pas eu l’occasion de retrouver depuis plusieurs années, une connaissance Tchèque par internet et d’autres connaissances qui participeront à l’apéritif dinatoire que j’ai organisé pour la circonstance.

En accédant aux divers parkings il est évident de se rendre compte de l’immensité de l’événement et de la diversité des véhicules exposés depuis les classiques pourtant tous différents, jusqu’à des fabrications spéciales.

J’ai eu la joie de croiser un groupe de participants Espagnols venants de différentes régions en partageant joyeusement un moment avec eux.

Il y a eu possibilité de circuler sur ce circuit apprécié de nombreux pilotes sportifs et je ne m’en suis pas privé en faisant donner à la mécanique toute la puissance de ses 68 ans et très nombreux kilomètres.

Après une journée bien occupée, il nous a été offert un apéritif dinatoire qui était en fait un véritable repas de qualité.

Cependant j’étais, pour ma part invité par mes hôtes à un repas pour faire connaissance de la compagne de mon ami Seb qui m’a hébergé pour ces quelques jours.

Le lendemain fut animé avec de nombreuses animations et la suite de la découverte des 1000 véhicules présents sous un soleil qui nous a donné bien des couleurs approchant le rouge de très près ….

L’apéritif que j’ai eu l’idée d’organiser a permit de faire des connaissances diverses et de partager les spécialités culinaires et viticoles des régions de chacun.

La journée suivante me permit de reprendre le chemin du circuit où je profitais encore mieux et au maximum de l’étonnante tenue de route de ma traction préférée.

La journée du samedi étant ouverte au public il a été estimé que 20.000 personnes ont assisté à notre Grand-messe de notre voiture préférée.

La clôture de ces journées fut par un repas regroupant plus de 900 personnes auquel participaient les membres de la famille Michelin pour finir de célébrer cette voiture dont la création fit avancer la technique automobile d’un grand pas.

Certains véhicules en témoignaient tels et notamment la 7 A de 1934 de mon ami  Pietro, d’autres également comme le cabriolet 15 cv de Mme Michelin dont seulement 3 exemplaires officiels ont été fabriqués, les autres existants étant des fabrications de carrossiers.

Le retour au Pays Basque se fit d’une traite en 10 heures également par les petites routes comme le trajet inverse précédent.

J’ai retrouvé sur les routes de nombreux véhicules dieux de la route continuant à donner des plaisirs à leurs occupants.

Ma traction et moi-même sommes déjà partants pour participer à l’animation des 100 ans de la Traction en 2034 !!!!

J’espère que parmi les lecteurs certains seront partants pour faire la route ensemble car je pense (et espère) que les 100ans seront aussi en France. 

Le reste se passe avec les photos et vidéos de la galerie sur cette page.

En autre souvenir, nous avons eu, ma traction et moi-même un article dans la presse régionale qui nous fait un souvenir supplémentaire s’il en fallait un autre pour célébrer l’Histoire d’amour entre mon véhicule et moi-même.

Les photos des 90 ans de la traction à Charade
Videos diverses charade
PAGE HAFA avec soupapes et pistons Haspa
PINS
MANDRIL BANDEROLE
goyenetche
machine-car-service-noir.png
robert
sonance_logo.jpg
bottom of page